Comment l’EHPAD du CCAS de Lille gère-t-il ses remplacements ?

Retrouvez l’interview croisée de Catherine Hue, directrice de l’Ehpad du CCAS de Lille et de Chloé Héron, auxiliaire de vie, en vidéo.

Un temps libéré

« Nous étions en grande difficulté par rapport aux remplacements, souligne Madame Hue. Il fallait appeler sans cesse nos collaborateurs, confirmer par mail. Le temps passé par les cadres auparavant dans cette recherche était trop important. Elles devaient rester jusqu’à ce qu’elles trouvent le remplacement, ce qui empiétait sur leur vie personnelle. »

« Aujourd’hui ce temps est beaucoup plus court et leur permet de travailler sur d’autres projets. La charge mentale des cadres est soulagée. Avec l’application Teamsquare, la rapidité et l’efficacité sont maître-mots. »

Une solution moins intrusive

Chloé Héron, auxiliaire de vie au sein de l’Ehpad de Lille, revient sur la situation avant Teamsquare : « Nos responsables d’Ehpad nous téléphonaient et c’était parfois très compliqué de pouvoir répondre au téléphone car on est en poste. On ne savait pas non plus si le poste était pris ou si l’on avait un rendez-vous à l’extérieur sur ce créneau, pour nous ou pour les enfants – il y a une vie de famille derrière. »

« Avec Teamsquare, on peut prendre le téléphone, regarder l’agenda en même temps et accepter la mission ou pas. On peut recevoir par mail, par message, ce qui est beaucoup plus discret que de recevoir sans arrêt des appels.  »

Teamsquare permet également « de pouvoir librement refuser la demande, précise-t-elle. Des fois, c’est un peu délicat de devoir dire non à notre responsable et éventuellement laisser les collègues dans l’embarras. »

Quelles sont les clés du succès ?

Pour Mme Hue, « l’implication des cadres, de l’encadrement et de la direction a fait que l’application Teamsquare a été efficace de suite. Nous avons également fait des réunions avec nos collaborateurs pour leur expliquer le changement de fonctionnement. »

Du côté des soignants, l’accueil de Teamsquare a d’abord été mitigé. « Au début, quand on nous a informés que l’on allait utiliser Teamsquare, on a été très réticents, souligne Chloé. On s’est dit que l’on allait plus avoir de missions, on ne savait pas comment les demandes allaient être réparties, parce qu’on est quand même nombreux à vouloir dépanner au niveau de l’Ehpad. Mais, au final, non. On s’est très vite adaptés, ça fonctionne, tout roule ! »

Envie d’en savoir plus sur Teamsquare ? Contactez-nous.